24.10.2011

Voile : Satané Mirza de retour du championnat des eaux intérieures

Gruissan voile Satané Mirza.JPG

Le club nautique de voile d’Aix les Bains a accueilli la 2° édition du championnat des eaux intérieures . Ce sont 17 bateaux  dont le Satané Mirza de Port Gruissan qui ont fait le déplacement pour venir régater sur le lac du Bourget. Le plus grand lac naturel d’origine glacière de France avec une superficie de 44,5 KM2 qui s’étire tout en longueur dans un axe Nord-Sud sur 18 kilomètres. Sa profondeur moyenne est de 85 mètres pour une altitude de 240 mètres ; il représente un volume d’eau douce de 3,6 milliards de mètres cubes, soit l’équivalent de l’ensemble de la consommation annuelle domestique en France.  

Une nouvelle expérience motivante pour Satané Mirza que de venir croiser le stick sur ce championnat en eaux douces que l’on connaît déjà comme pouvant devenir rapidement la bête noire des tacticiens les plus avertis. Pour le coup l'équipage gruissanais ne sera pas déçu : la réalité va coller à la réputation du site, à savoir :  impossibilité de comprendre l’évolution des vents sur ce plan d’eau tellement les changements sont rapides en force et en direction avec parfois plus de 50 ° d’écart sur le même bord.

Ce sera pour l’équipage de Satané Mirza/Port de Gruissan la constante de ce week-end en eaux douces, que de ne pas réussir à coller au mieux avec ces vents oscillants ou plus précisément ces petits souffles d’air inconstants et capricieux qui arrivent sournoisement partout ou on ne les attend plus. Pour Satané Mirza/Port de Gruissan, malgré une bonne vitesse et un bon cap, les résultats vont se faire attendre car de nombreux arrêts imprévus, collé sur l’eau en l’absence de vent, vont jalonner la route entre la ligne de départ et les bouées du parcours. De bons départs pour l’équipage gruissanais avec des positions très favorables à la bouée au vent qui vont se transformer en résultats catastrophiques à la bouée sous le vent après que 7 à 8 bateaux soient venus le coiffer à deux longueurs de l’arrivée amenés comme par magie par un souffle d’air inespéré.  Déplacement difficile que ce championnat des eaux intérieures compte tenu d’une météo peu engageante avec une pluie froide qui ne cesse de tomber au même titre que les températures. Régulier au fil des manches, Satané Mirza devra se contenter de la 11e place au général.

Ce qui correspond tout à fait aux différents résultats de l’ensemble des manches. Une place de second le dernier jour va remotiver l’équipage Gruissanais qui au fil des courses commence à relever quelques indices propres à améliorer les positions sur l’eau et les performances du bateau. Prochains rendez vous pour Satané Mirza/Port de Gruissan du 11 au 13 novembre pour « Novembre à Hyères » ou il aura à défendre son titre de vainqueur 2010.

04:29 Publié dans voile | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.