23.11.2013

Peinture, sculpture et photographie se côtoient à l’espace d’art contemporain

Gruissan expo Peinture sculpture et photographie photo 1.JPG

Ce mois-ci, l’espace d’art contemporain Poulet de Gruissan accueille Jean-Claude Courdil, Didier Desplats, Anne De Crecy, Benoît Thiel, Cathy Pech et Tatiana Rozenblat, sous le parrainage de Marc Azema, chercheur en archéologie, auteur, dessinateur de bandes dessinées, réalisateur de films et de documentaires.

Ainsi et jusqu'au dimanche 15 décembre, amateurs et néophytes peuvent découvrir au gré des salles, les œuvres, de trois peintres, deux sculpteurs et un photographe.

Le premier espace accueille les toiles de Benoit Thiel qui travaille essentiellement, en utilisant de l'acrylique. Une technique qui permet des reflets très particuliers donnant une touche lyrique à ses oeuvres abstraites. Une peinture composée de formes simples, acérées et de vibrantes couleurs. Sur les réceptacles, les œuvres sculptées de Anne de Crécy mettent en scène des personnages avec un décor abstrait, mécanique ou hors dimensions. La technique du bronze permet de travailler, sur les équilibres et de faire des pièces vivantes grâce aux matières et aux patines.

Dans la seconde salle d’exposition, voyageur dans l’âme, gardien de la mémoire, Jean-Claude Courdil, en passionné, convie le public à un nouveau voyage au cœur de la période néolithique porteuse d’une forme d’art nouvelle : « les statues-menhirs ». La démarche de l’artiste se situe donc entre l’archéologie et l’art, utilisant avec respect et imagination pour ses décors, bois, terre, végétaux, peau de serpent, sable et pierre. Cette symbolique des menhirs se retrouve également dans ses peintures composées de bleus intenses et captivants.

Dans la troisième salle, l’artiste plasticien et photographe, Didier Desplats présente une série de nus masculins de fortes corpulences. Un travail sur le désir qui révèle des corps monumentaux d’où se dégage une certaine fragilité. Des œuvres qui interpellent !  Dans sa peinture minimaliste, Cathy Pech, s’inspire des multiples couleurs de la terre, de la force et de l’équilibre des sites naturels qui l’entourent. Sur les réceptacles, Tatiana Rozemblat présente des œuvres qui demandent patience, savoir-faire et imagination. En effet, cette artiste plie, roule, moule, façonne, amalgame et cisèle le papier qui offre des effets tactiles et visuels inédits.

Lors du vernissage qui a attiré comme d’accoutumé, un large public, le parrain de cette exposition, Marc Azéma a présenté et dédicacé son livre «  la Préhistoire du cinéma » qui nous entraîne, sur tous les continents, dans un voyage fascinant à travers l’art universel. Un dvd accompagne cet ouvrage et révèle l’étonnante animation des images de mouvements savamment décomposés par les artistes anciens.

Info  + : Cette exposition est à découvrir à l’espace d’art contemporain, du mardi au dimanche, de 15h à 19h, en entrée libre, jusqu’au dimanche 15 décembre. 

Gruissan expo peinture sculpture et photographie photo 2.JPG

  Les titans du photographe Didier Desplats

 

IMG_5138.JPG

  Les divinités muettes de  jean-Claude Courdil 

  

Les commentaires sont fermés.