25.11.2013

L'or rouge se récolte à Gruissan

Gruissan La récolte de l'or rouge.JPG

Depuis 2012, Marjorie Falguera et Cheick Sylla ont investi dans du terrain et 10 000 bulbes de safran en créant une safranière sur le massif de l’île Saint-Martin, blottie contre les pins, voisine du romarin et complice de la garrigue. Les fruits de ce choix ne se sont pas fait attendre et dès la première année les premières fleurs sont apparues. En cette période automnale, les bulbes sont en pleine période de production et ce sont de 10 à 15 000 fleurs qui ne demandent qu’à être récoltées chaque matin avec des variations liées aux conditions climatiques. Après la cueillette suit l’émondage qui est réalisé le même jour que la récolte. Cette opération consiste à séparer le pistil de l'enveloppe florale. Pour une qualité optimale, afin de ne pas déprécier le safran, il faut éviter de stocker des fleurs non émondées car la fermentation de celles-ci entraînerait une altération. Les stigmates rouges sont ensuite séchés et conditionnés dans des pots en verre qui préservent la qualité et l’arôme de l’épice durant 3 ans. Ce safran fraîchement récolté est consommable un mois après son conditionnement. Le stigmate de safran est cher, il en coûte en moyenne 32€ le gramme. La récolte manuelle et le travail d’émondage y contribuent. Il faut entre 150 000 à 200 000 fleurs pour obtenir 1 kg de filaments et une bonne heure pour cueillir 2 000 fleurs. L’épice a une valeur marchande cent fois plus élevée que le caviar mais elle n’est pas réservée à une élite pour autant car une dose infime suffit à la préparation d’un plat : un gramme aromatise 80 à 100 assiettes.» Plus qu’une épice, le safran est un révélateur de goût. Il exhale et sublime les saveurs ». A Gruissan, le safran est vendu sous sa forme première de stigmates (filament du pistil) et non pas en poudre. Alors, pour une cuisine tendance, colorée et parfumée qui éveille les papilles, rehausse les plats et sublime vos mets qu’ils soient salés ou sucrés, n’hésitez pas à utiliser la touche gustative et originale du safran de Gruissan. Un produit 100% local et authentique !

Gruissan La récolte de l'or rouge photo 2.JPG

Info + : A Gruissan on trouve le safran en vente à : La Perle Gruissanaise, Détours Divins, Tot Barrejat et au restaurant La Cranquette. Contact au 06 52 84 63 75. www.safranism.wix.com/gruissan

 

 

Les commentaires sont fermés.