25.11.2013

Voile : Satané Mirza de retour de la régate préolympiques d’Hyères

La rade d’Hyères est un magnifique stade nautique. Sur ce plan d’eau bien venté, la France accueille chaque année les régates préolympiques d’Hyères. Un rendez-vous que l’équipage gruissanais du Satané Mirza/port Gruissan n’a pas manqué durant trois jours de course. Le premier jour, 15 surprises sont sur la ligne de départ avec 20, 25 nœuds de mistral et une mer belle à peu agitée.  Une première manche pour l’équipage gruissanais « le couteau entre les dents » avec : un bon départ, premier à la bouée au vent, mais les autres ne sont pas loin et Satané Mirza perd des places dans la descente. Les manœuvres se passent bien, les options sont bonnes, et le surprise fait 3 dans une arrivée groupée. Deuxième manche « à couteaux tirés » : Après un bon départ, Satané Mirza est troisième dans une manche où tous les bateaux sont groupés. Une inattention et c’est le surpattage. Quelques secondes d’hésitation… il faut couper.  Mais les gruissanais perdent du temps et arrivent septième. Troisième manche : Dans un vent irrégulier, Satané Mirza ne prend pas les bonnes options et c’est une place de sixième. Pour la quatrième manche « l’équipage de port gruissan rejoue du couteau ». Le comité ne le laisse pas souffler, les manches se sont enchaînées et ils lancent la quatrième course. Le vent a molli, et ils sortent le génois.  Puis, prennent un départ moyen et cherchent les bonnes options. Mais décidément, ils n’auront pas progressé dans leurs manœuvres et l’équipage finira 11ème de cette cette dernière manche. Pas de course prévue le second jour à cause de trop de vent. Puis le 3ème jour de courses, 3 courses sont prévues. Première course dans un vent entre 25 et 30 nœuds, une bonne tactique mais les écarts se creusent rapidement. Satané Mirza devra se contenter d’une place de 8ème. Deuxième course, après un bon départ, les gruissanais  restent dans le paquet de tête pour finir à la ligne à la 5ème place. Troisième course, les gruissanais préparent le génois qui leur donne un meilleur cap et une plus grande vitesse. Les écarts sont restreints sur le groupe de tête et un engagement à la bouée au vent leur fait perdre 2 longueurs. Ils finiront cette dernière course sur une place de 6ème.

Les commentaires sont fermés.