28.12.2013

300 terriens ont découvert l’O.V.N.I. de Bizern et Pokbox

Gruissan 300 terriens ont découvert l’O.V.N.I. de Bizern et Pokbox photo 1.JPG

Dernièrement, c’est au palais des congrès, devant une salle comble que Bizern et le beatboxer narbonnais Pokbox ont présenté en live leur opus commun intitulé O.V.N.I. pour « Où vont nos idéaux ». Un album éclectique composé de 26 titres atypiques, de 2 minutes 30 maximum, commençant par chacune des lettres de l'alphabet dans le désordre...  De X-Men à Reggae Rain en passant par Waterpouffe, Pestissimo, Odeal, Athée ou Knysa. De la pop au reggae, de la dance à la chanson gitane, du dubstep au rock, du classique au métal, ces deux joyeux extraterrestres ont embarqué le public dans un show détonnant où le théâtre burlesque s’est invité entre chaque morceau dont certains n’ont pas manqué de rappeler des faits d’actualité́. Autre originalité, du côté des musiciens, seul un guitariste et un violoncelliste ont été sollicités. Il n’y a pas de batteur : toutes les percussions sont assurées par Pokbox. Et comme chacun chante, cela donne une totale harmonie à l’ambiance déjantée. Un concept totalement surprenant et inédit, fruit du savoureux mélange des influences et talents des deux artistes qui ont su créer la surprise et séduire le public. Un joli cadeau de fin d’année dont le message est : Le principal, c'est de savoir d'où l'on vient, pourquoi on vit sur le fil du rasoir...et de garder un bout d'espoir comme un gâteau en dessert... Et surtout, n'oublions jamais Où vont nos idéaux ?

Info + : Coffret album et petit livre expliquant la collaboration et le concept disponible à Cultura, Place Média Carrefour et en téléchargement sur le Web. 

Gruissan 300 terriens ont découvert l’O.V.N.I. de Bizern et Pokbox photo 2.jpg

Ce concert a permis de découvrir le versant “live” de ce surprenant album 100 % audois

Gruissan 300 terriens ont découvert l’O.V.N.I. de Bizern et Pokbox photo 3.jpg

Tous les ingrédients étaient réunis pour transporter le public sur une autre planète

Les commentaires sont fermés.