17.01.2014

Cinéma : Le festival « Maghreb, si loin, si proche » est de retour

Gruissan Cinéma Le festival « Maghreb, si loin, si proche » est de retour photo 1.JPG

La présentation de cette manifestation s'est déroulée mardi soir à l'hôtel de ville n en présence de Didier Codorniou, de André Bedos élu à la culture, de Stéphane Povillon, Danièle Herry et Michèle Martin du ciné-club MJC, de Fabrice Caparros et René Martinolle de Ciném'Aude.
 
En ce début d'année, Gruissan se voit accueillir pour la septième année consécutive au Palais des Congrès, la 17ème édition du festival de cinéma «Maghreb, si loin ... si proche». L'une des rares manifestations consacrées au cinéma maghrébin, mais aussi un lieu de vie et d'échanges qui prône la laïcité. Ce festival itinérant de cinéma pour tous se déplacera durant un mois à travers 12 communes des Pyrénées Orientales et de l'Aude et fera étape à Gruissan le lundi 20 janvier.
 
A cette occasion et comme chaque année, Ciném'Aude et le Ciné-Club de la MJC de Gruissan proposeront une soirée d'exception avec au menu deux films inédits, la présence du réalisateur Kamal El Mahouti et un repas convivial autour d’un couscous. Le rendez-vous est donc fixé, au palais des congrès, le lundi 20 janvier, avec à l'affiche à 18h30 : « Demande à ton ombre », un documentaire algérien réalisé par Lamine Ammar-Khodja. C’est un cahier de retour au pays natal qui commence le 6 janvier 2011, date de déclenchement des émeutes populaires à Alger. Quand on revient après huit années d’absence, la question qui se pose est : comment trouver une place parmi les siens ? Mais le train est en marche et les questions existentielles vont s’entremêler avec l’actualité politique bouillonnante de la région. La pause repas aura lieu à 20H et sera suivie à 21h30 par la projection de «Mon Frère» de Kamal El Mahouti en présence du réalisateur qui ne manquera pas de répondre aux questions du public. Après une rupture amoureuse, Mo Bensalah, artiste peintre, plonge à corps perdu dans la création de toiles. Mon Frère, film puzzle, pictural et sensoriel, traversé par la musique gnawa et ses rythmes lancinants, peint le portrait d’un homme, perdu entre la France et le Maroc. Ces deux films ont pour thème des personnages qui après avoir longtemps vécu en France retournent dans leur pays d’origine mais sont confrontés aux critiques de leurs compatriotes et se retrouvent sans repaires. Deux films sérieux prêtant à la réflexion et mettant en évidence des problèmes sociétaux fondamentaux du XXIème siècle.
Ce rendez-vous cinématographique hors norme remporte au fil du temps un vif succès, auprès des gruissanais mais aussi auprès de la population du Grand Narbonne qui n'hésite pas à faire le déplacement pour participer à ces chaleureuses rencontres. A n'en point douter, les cinéphiles seront à nouveau nombreux cette année pour profiter de cette riche et singulière programmation !
 
Info + : Tarif : Entrée 5€/film ou tarif réduit MJC à 3,50 € pour un film et 7 € pour les deux. Participation au repas 10 € sur réservation jusqu’au samedi 18 janvier auprès de la MJC au 04 68 49 61 87.
 

Gruissan Cinéma Le festival « Maghreb, si loin, si proche » est de retour photo 2 Kamal el  malhouti.jpg

Le premier long métrage de fiction de Kamal El Mahouti, «Mon frère», raconte l'histoire de Mo Bensalah, artiste-peintre de 40 ans, réservé et solitaire qui vit dans un petit appartement H.L.M. de la région parisienne. Le réalisateur (en photo) sera présent tout au long de la soirée

Les commentaires sont fermés.