12.02.2014

Rugby à XV : L'Aviron tient sa finale

Gruissan Gruissan rugby  L'Aviron tient sa finale Photo 1 Matthieu Robert ballon en main.JPG

Cette rencontre comptabilise 4 transformations de Mathieu Robert
 
C’est sur un score sans appel de 39 à 10 que les garçons du trio Laso-Clavières-Rosalen ont sorti les Plages d'Orb. Après une première mi-temps un peu poussive, la machine a été lancée et les supporters ont pu assister à un véritable match de rugby avec une domination du paquet d'avants gruissanais, les lignes arrières qui ont pu évoluer à leur aise et le retour de Rosalen avec un essai à la clé.
 
Réactions dans les vestiaires :
Ramey (pilier et capitaine) : « Je pense qu'en première mi-temps, même si on n’a pas concrétisé, on a toujours jouer chez eux. Quelques petites fautes nous ont privé de points. Ensuite, nous avons fait une bonne reprise, le travail de sape a payé et nous avons pu dérouler. Une première finale pour l'Aviron, il faut continuer ! »
 
Taysse (talonneur) : « On a fait une première mi-temps en dedans. On s'est bien repris après les citrons et ensuite ça a été plus facile. »
 
Palomera (pilier) : « Après une première mi-temps mitigée, on s'est ensuite bien ressaisis. C’est bien, on va jouer la finale, ça fait plaisir pour les supporters et le village. »
 
Huertas (centre) : « On avait dit qu'on les prendrait devant, on a bien franchi le premier rideau mais on n'arrivait pas à finir nos actions. Dès la reprise, on a mis d'avantage d'engagement et ça a bien marché. »
 
Clavières et Rosalen (entraîneurs) : «Une première mi-temps médiocre. Ensuite, on a réussi à se remettre dedans et on a pu dérouler. La victoire est là, tant mieux pour le club et les supporters. »
 
Thierry Barthes (président) : « C'est la suite logique des matchs. On monte en puissance  mais il ne faut rien lâcher et être sérieux pour aller le plus loin possible. »   
 

Gruissan rugby  L'Aviron tient sa finale en photo Renaud Paloméra.JPG

Le pilier Renaud Paloméra a marqué le premier essai du match à la 30ème minute 

Les commentaires sont fermés.