19.04.2014

Exposition : Entre peintures, sculptures et photographies, six artistes s'invitent à l’espace d’art contemporain

 

Gruissan Expo  Entre peintures, sculptures et photographies six artistes s'invitent l’espace d’art contemporain Photo 1.jpg

La galerie d'art contemporain Poulet de Gruissan présente pour sa nouvelle exposition mensuelle mise en lumière par l'association Nuances, Formes, Langage, les œuvres de six artistes à découvrir jusqu'au dimanche 11 mai, en entrée libre, de 15 heures à 19 heures, du mardi au dimanche.
 
Ainsi, côté peinture, le public découvrira au gré des salles, les toiles flamboyantes de Victorine Follana : des tourbillons de couleurs et mouvements, arcs-en-ciel de bleus, éventails de verts, rouges généreux, jaunes étincelants, violets mélancoliques, moirages subtils de gris, noirs profonds…, chacun des tableaux de l’artiste convie à un voyage intérieur.
 
Sur les cimaises, également, l’œuvre de Daniel Clesse : une déclinaison de phrases inachevées, sans début ni fin, en constante expansion. Sa peinture est un souffle de vie. L’artiste y projette les couleurs de son âme. Il offre en partage ce qu’il ne sait dire avec des mots. La peinture d’Alain Le Junter s’inscrit, quant à elle, dans le courant de la figuration narrative. Comme au cinéma, par le biais de constructions singulières, l’artiste structure séquentiellement le récit et introduit une dimension temporelle à l’intérieur de ses toiles. Juxtaposition ou superposition des formes, passages d’un plan à l’autre, contrastes, perspectives, personnages, objets mis en scène dans des espaces multiples, jeux de miroirs.
 
Côté sculptures, les réceptacles accueillent les terres cuites blanches ou patinées, résines plaquées bronze, polychromes que Nora B modèle, façonne, sculpte avec grâce et sensualité. Les femmes assises, accroupies de Nora B, allient courbes équilibrées et volumes mélodieux, elles prennent place et occupent l’espace.
 
Né à Ouagadougou au Burkina Faso, issu de la plus grande famille de bronziers burkinabé, reconnu dans son pays, invité à de nombreuses manifestations en France, Ousmane Dermé est un artiste africain majeur. Il est l’un des grands Maître de l’Art du feu. Il possède les secrets de la fonderie traditionnelle. Cette technique ancestrale, alliée à la patience et l’exigence, demande savoir-faire, imagination, talent et dextérité. Son Art est un enfantement qui puisse profondément racine dans son sol natal. Interprétation de la figure humaine, pureté des lignes, sensualité des formes, harmonie, vitalité des volumes, sensations de mouvements, l’artiste ne se contente pas de perpétuer, avec virtuosité, la représentation traditionnelle, il la transcende en inventant un langage sculptural d’une étonnante modernité. Par essence, la photographie capte la réalité d’un instant, la démarche d’Adam Peacock est de la métamorphoser en abstraction subjective. Dans sa série de paysages (éolienne, immeuble…), parfois floutée les images sont structurées, les lignes et les plans agencés, la lumière installée, le jeu des contrastes et des couleurs élaborés, d’un grand esthétisme. Dans la seconde série (au bord de l’eau), Adam Peacock pousse les pixels à leur paroxysme. L’image devient surréaliste. Sous son objectif, déstructurés, l’ordinaire et le quotidien, nous interpellent et se dévoilent originaux. 
 

Gruissan Expo  Entre peintures, sculptures et photographies six artistes s'invitent l’espace d’art contemporain Photo 2.jpg

 
A l’occasion du vernissage qui s’est déroulé le samedi 12 avril,  l’artiste peintre Claudie Capdeville a présenté et dédicacé son dernier ouvrage «Couleurs d’eau Vives» dont les textes ont été écrits par Claire Courdil. Un livre disponible à la vente à l’espace d’art contemporain.
 
 

 Gruissan Expo Entre peintures, sculptures et photographies six artistes s'invitent l’espace d’art contemporain Photo3 Acrobates de Ousmane Dermé.jpg

Les acrobates de Ousmane Dermé

Les commentaires sont fermés.