28.06.2014

La plage des chalets, « hotspot » de biodiversité

Sterne naine_Grand Bastit 063_XRu.JPG

Le PNR de la Narbonnaise en Méditerranée et la LPO de l’Aude ont mis en protection la colonie de sternes naines fidèles aux chalets.

Chaque année depuis environ 10 ans, des dizaines de Sternes naines, ces oiseaux migrateurs parfois appelés hirondelles de mer, choisissent la plage des chalets pour installer leurs nids à même le sable. Il s’agit là de la plus grande colonie du département de l’Aude ! Compte tenu de la rareté de cette espèce et de la vulnérabilité des œufs et oisillons sur une plage si fréquentée, le PNR de la Narbonnaise en Méditerranée et le LPO de l’Aude ont installé des filets de protection et des panneaux d’information. La sterne naine, espèce protégée dont les populations sont en déclin en Europe, arrive sur nos côtes au printemps après avoir parcouru des dizaines de milliers de km depuis l’Afrique où elle a passé l’hiver. De mai à juillet, elle parade puis forme des colonies sur des plages ou des îlots, où elle pond ses œufs dans une petite dépression de sable parfois décorée de petits coquillages. En milieu naturel où il ne faut se protéger que de la prédation, la Sterne est bien lotie : ses œufs et ses petits sont d’un mimétisme confondant avec le sable ! Mais sur une plage urbaine comme celle des Chalets, le risque d’être piétiné est réel ! Et le passage de personnes ou de chiens au milieu de la colonie, s’il est répété, peut être à l’origine de l’abandon du site. Ce serait dommage ! Ces petits oiseaux que l’on repère finalement aisément si on prête l’oreille mettent indéniablement l’ambiance sur la plage des chalets ! Cette année encore, un filet de protection a donc été́ installé autour de cette colonie. Il permettra d’éviter la destruction des nids par piétinement et de limiter le dérangement pendant la nidification afin que cette colonie puisse mener à bien sa reproduction. Elle fera également l’objet d’une surveillance renforcée par des bénévoles de la LPO afin d’évaluer le succès de cette action et renseigner les nombreux curieux. Toutefois, pour une réussite complète de l’opération, il est important que ce périmètre de quiétude soit respecté par l’ensemble des usagers de la plage. Il est notamment primordial que les chiens ne s’approchent pas des filets. En effet, du point de vue d’un oiseau de 50g couvant ses œufs au sol, un chien est un prédateur, donc une menace sérieuse ! A cette fin, la mairie de Gruissan a d’ailleurs pris un arrêté́ interdisant le franchissement des filets. Des panneaux d’information et l’arrêté́ sont d’ailleurs affichés sur place. Cette action est réalisée dans le cadre du programme Life+ ENVOLL, dont l’objectif est de préserver ces sternes et 8 autres espèces cousines de « laro-limicoles » sur l’ensemble de la côte méditerranéenne française. Elle est financée par l’union européenne et le conseil général de l’Aude, ainsi que le PNR de la Narbonnaise en Méditerranée et la Région Languedoc-Roussillon.

 

Les commentaires sont fermés.