26.07.2014

Partez à la découverte de la région avec «Les mésaventures de Colin Brunel» de Kathy Falguera

 Gruissan Partez à la découverte de la région avec  «Les mésaventures de Colin Brunel» de Kathy Falguera .JPG

L'été tant attendu est là ! Et en cette période estivale et de farniente, en plus de bronzer, on rêve souvent se plonger dans un bon livre. Les pieds dans le sable, sous un parasol, le bruit des vagues en fond… allongé sur sa serviette ! A moins que ce ne soit sur sa terrasse, avec une petite brise légère et le chant des cigales, le soir après dîner où à la nuit tombée… Afin de satisfaire votre envie de lecture, l’auteure gruissanaise Kathy Falguera vous invite à partir à la à la découverte de l'histoire de la région : patrimoine, légendes... en compagnie de son dernier livre intitulé « Les mésaventures de Colin Brunel ». Ce roman qui se déroule au XVIIème siècle, permet de connaître l'Aude, des Corbières au Minervois en passant par l'île Sainte-Lucie, Narbonne et le canal du Midi. Grace au voyage initiatique du jeune héros, vous pourrez découvrir cette belle région en suivant ses pas, car tous les endroits décrits peuvent être encore visités de nos jours, les anciens chemins étant devenus des sentiers de randonnée balisés. Colin Brunel vous entraînera avec lui à travers des riches plaines où abondent troupeaux de moutons, champs de blés et d'oliviers, à la garrigue brûlée par le soleil de l'été où le thym et le romarin embaument l'air ; des gorges abruptes où s’écoulent les rivières capricieuses aux forêts sombres et touffues. Des petites sources cachées entre sous-bois et clairières aux embruns de la mer s'évaporant sur le sable fin de la plage. Cette belle balade à travers les villages de l’Aude et les paysages méditerranéens est l’occasion pour tout un chacun de redécouvrir l’histoire véritable des hommes qui ont peuplé ce territoire et de partir à la découverte des lieux.

Info + : «Les mésaventures de Colin Brunel» de Kathy Falguera aux éditions Lacour-Ollé est disponible à Cultura et Intermarché.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.