23.07.2014

L’émission « Benoît à la plage » a choisi Gruissan pour sa halte dans l’Aude

0.jpeg

Les chalets, ont accueilli l'équipe canadienne du tournage composée de la réalisatrice Mélanie Charbonneau, Catherine Choquette assistante réalisatrice, Lynne Trépannier, preneur de son et du truculent Benoît Roberge. L'occasion de quelques travellings à la plage et de gros plans sur la Vieille Nouvelle, le village et l’île Saint-Martin.

Fort du succès de Benoît le Bienheureux (trois saisons de 13 épisodes chacune sur les maisons d’hôtes de France diffusées sur Évasion ainsi que sur RMC Découverte), l’équipe de télé canadienne a repris du collier avec un nouveau concept intitulé «Benoît à la plage». Cette fois, les pulls en cachemire, l’ambiance automnale et les maisons d’hôtes des régions de France ont cédé la place aux shorts en toile, au soleil et aux vacances des stations balnéaires françaises les plus courues. Parmi elles, Gruissan a été retenue pour faire découvrir aux téléspectateurs la beauté des lieux et le quotidien des acteurs locaux. C’est ainsi, dans un contexte de détente de bord de mer, durant 3 jours, que l’équipe de tournage a posé ses valises aux chalets pour tourner un épisode de 45 minutes. Le fil conducteur de l’émission a mené, avec son regard décalé et ses différences culturelles, le présentateur québécois Benoît Roberge de la plage au village en passant par l’Île Saint-Martin. Cet agréable, curieux et gourmand personnage est parti à la découverte de la Tour Barberousse avant de s’immerger au cœur du marché. Puis, c’est à la base conchylicole, accueilli par la Hervé Rosek, qu’il a apprécié les huîtres et autres coquillages de la Perle gruissanaise. L’acteur Pierre Richard lui a ouvert les portes de son domaine pour une sympathique dégustation de ses vins et une bonne tranche de rigolade. Et pour finir, c’est au chalet de la gruissanaise Fabienne Jorissen que l’ensemble des protagonistes s’est retrouvé pour partager un joyeux repas et savourer l’incontournable tarte aux pignons en présence du pâtissier Alain Bernard. Se laissant entraîner par ses rencontres, l’animateur Benoît Roberge a découvert de fil en aiguille toute la richesse des lieux et profité de chaque instant. Il gardera de Gruissan comme souvenir celui d’une station où il fleure bon l’authenticité et le sens du partage. Cet épisode qui se veut plein d’humour sera diffusé sur la chaîne Canal Évasion et en France sur Évasion.TV en janvier 2015.

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.