16.08.2014

Nouvelle expo mensuelle à la galerie Pic’Sel

Gruissan Nouvelle expo mensuelle à la galerie Pic’Sel.JPG

Les artistes et l’auteure gruissanaise Kathy Falguera venue dédicacer son dernier roman « Les mésaventures de Colin Brunel » lors du vernissage qui a eu lieu le vendredi 8 août.

En ce mois d’août, la galerie Pic’Sel, située aux Salins de l’Île Saint-Martin, accueille les œuvres de trois peintres et d’un photographe. Ainsi, au gré des déambulations dans la salle d’exposition, les visiteurs peuvent découvrir les aquarelles de Jackie Reffay qui avec passion, depuis de nombreuses années, met en avant les paysages atypiques et cachés de l’arrière pays. C’est dans une atmosphère floutée que cabanons au bord de l’eau, catalanes aux salins, château Capitoul et vignes au printemps dévoilent toute leur splendeur à travers la subtilité et les transparences de cette technique brillamment maîtrisée par l’artiste. Son œuvre est un hymne à la lumière, à la vie, à l’émotion. Libby Page a pris le temps, avec gourmandise, de suivre des chemins buissonniers qui de l’Angleterre à Narbonne, de la sculpture où elle pétrissait et modelait la matière, l’ont conduite très naturellement à la peinture. Ainsi, les cimaises de l’espace présentent ses toiles d’un style contemporain et surréaliste. A travers une palette de couleurs explosives et une imagination débordante, Libby expose son thème de prédilection : les arbres bordant le canal du midi et sa toute nouvelle série sur l’irrésistible beauté des salins. Dans un autre registre, Claudie Saura transcrit et magnifie le vent dans chacune de ses toiles peintes à l’huile. La mer, le ciel, les plages du pourtour narbonnais composent sa série intitulée «Emotions marines».  Amoureux inconditionnel de la région, le photographe et infirmier psychiatrique parisien, Jean-Marc Taieb, a choisi d’exposer une série vintage de clichés argentiques, avec développement croisé, pris il y a 10 ans au fil de ses balades dans le quartier des chalets sur pilotis, le long de l’étang de l’Ayrolle et aux salins. Les cabanes d’antan et baraques sauvages sont vivantes ! La lumière crue des lieux frappe. Les couleurs jaillissent ! Le regard attentif et décalé de Jean-Marc n'est soumis à aucun code ni aucune obligation. Telle en est la preuve dans sa seconde série consacrée à des méduses échouées sur la plage de Suzac près de Royan. Surprenant, les formes pélagiques et le détail de quelques grains de sable s’apparentent à des masques vénitiens ! Des photographies plus qu’inhabituelles qui interpellent tout comme leur auteur à l’univers insolite et dont la passion est de prendre des photos en duo avec des personnalités ou des inconnus. Lors du vernissage, les invités ont tour à tour posé avec ce truculent et sympathique personnage qui compte à ce jour 30 000 bi-portraits !

Info + : Cette exposition, à ne pas manquer, est à découvrir tous les jours, en entrée libre, de 14H à 19H, jusqu’au 31 août.

 

Les commentaires sont fermés.