26.08.2014

Le CCFF compte 2 saisonniers communaux et 30 bénévoles pour patrouiller durant tout l’été

Gruissan Le CCFF compte 2 saisonniers communaux et 30 bénévoles pour patrouiller durant tout l’été.JPG

Le Comité Communal des Feux de Forêts (CCFF) est une association créée par des bénévoles du village sous la présidence de Claude Brull. Assimilé à une structure municipale, soutenu activement par le maire Didier Codorniou, l'objectif premier du CCFF est de réduire le nombre de départs de feux et de limiter leurs conséquences lors des saisons estivales. Cette surveillance est effectuée par des bénévoles patrouillant 7 jours/7 de fin juin à début septembre à bord d'un véhicule équipé d'un matériel de première intervention. La prévention est l'une des préoccupations permanentes de la municipalité qui voit dans le Comité Communal des Feux de Forêts, un moyen de surveillance efficace contre les risques d'incendies du Massif de La Clape. A ce jour,  le CCFF compte dans ses troupes 2 saisonniers communaux et 30 bénévoles, composés d'habitants de toutes générations qui se rendent disponibles pour assurer de multiples missions, à savoir : sensibiliser et informer la population locale et touristique, patrouiller et surveiller le massif de La Clape. Très motivés, animés par un grand sens de la citoyenneté et du dévouement à la communauté, les bénévoles du CCFF connaissent parfaitement leur territoire, mènent des actions de préventions très ciblées et guident en cas d'incendie les secours avec un maximum de rapidité et d'efficacité. Ils sont en liaison radio avec le SDIS et donc travaillent en étroite collaboration avec les pompiers, mais aussi avec la brigade bleue et verte. Les bénévoles sont formés chaque année à la conduite de véhicule 4x4, et à la réalisation de leur missions de prévention auprès des usagers du fragile massif de la clape (pas de barbecue, etc…). Ce véhicule indispensable à l’accomplissement de leur tâche, vient d’être remplacé, l’ancien ayant plus de 10 ans. Il s’agit d’un 4x4 pick-up spécialement équipé d’une radio, avec une réserve d’eau, un motopompe et une lance permettant l’intervention rapide dans des milieux parfois difficiles d’accès. L’achat de ce véhicule spécialement équipé a été financé à 100% par la ville de Gruissan pour un montant approchant les 50 000€.

Les commentaires sont fermés.