25.08.2014

Bientôt l’arrivée de Trans Gaule avec dans le peloton les frères Codorniou

Gruissan Bientôt l’arrivée de la « Trans Gaule » avec dans le peloton les frères Codorniou.jpg

Le coup d’envoi de la 11ème édition de la Transe Gaule, liaison Manche-Méditerranée et course pédestre la plus longue de France, a été donné sur les quais de Roscoff, le mardi 12 août. L’arrivée est programmée 18 jours plus tard sur la plage des chalets de Gruissan, le samedi 30 août entre 10h et 12h30 (suivant niveau) au niveau du pôle nautique. Entre les deux, les coureurs auront effectué une virée de 1192 kilomètres à pleins poumons. La 19ème étape reliant Moussan à Gruissan via Coursan, Vinassan, Armissan, le Massif de la Clape, Narbonne-Plage puis la Route Bleue mesure 40 kms et sera la plus courte de la traversée. Le hasard a fait que les 2 communes de la dernière étape, à savoir Gruissan et Moussan ont comme maires deux frères, Didier et Claude Codorniou. Messieurs les maires ont alors convenu de courir cette dernière étape de 40 kms avec 3 autres élus en faisant 10 kms chacun. Il y aura donc 4 élus de Moussan et 4 de Gruissan qui courront par 2 (1 binôme par secteur de 10 kms). Les dossards des deux équipes de Moussan et Gruissan qui prévoient donc de s’affronter cette année sur la dernière étape de la Transe Gaule sont prêts ! Parmi les 51 participants âgés de 21 à 76 ans à cette 11ème liaison Manche-Méditerranée, on note la présence du Francilien Jean-Jacques Moros, vainqueur des éditions 2005, 2011 et 2013, de l’Allemande Carmen Hildebran, gagnante des éditions 2011 et 2013, du Texan Don Winkley qui a participé à la totalité des 10 éditions précédentes, du Narbonnais Daniel Muller qui a terminé 9 fois en 9 participations et du Moussanais Pierre Magne pour sa première participation à l’épreuve. Quatre continents et neufs nations sont également représentés à cette 11ème Transe Gaule particulièrement exotique : France, Taïwan, USA, Allemagne, Pays-Bas, Italie, Japon, Australie et Malaisie.

 

Les commentaires sont fermés.