15.09.2014

L’espace d’art contemporain dévoile le précieux travail de 7 artistes

GRuissan L’espace d’art contemporain dévoile le précieux travail de 7 artistes photo1.JPG

La réputation des expositions à l'espace d'art contemporain n'est plus à faire comme en témoigne le grand nombre d'amateurs présents à chaque vernissage. Lors du dernier rendez-vous mensuel le public fut une fois de plus nombreux pour découvrir et apprécier les univers éclectiques de quatre peintres et trois sculpteurs, mis en scène par les amis de Poulet de Gruissan, Nuances, Formes, Langage. La première salle d’exposition accueille les toiles hautes en couleurs de l’artiste peintre narbonnais Pierre Vacher. Sa nouvelle série est consacrée à Gruissan : le village, les chalets, le port, les rugbymen, le kite et le windsurf. Sur les réceptacles du même espace, Mattia Polli présente des œuvres architecturales en marbre, terre cuite, métal et bois. Des sculptures au graphisme dépouillé, aux lignes fluides, empreintes de sobriété et de délicatesse. Dans la seconde salle, « 100 A », Jacques Santacatalina, peintre, plasticien gruissanais offre des compositions d’un expressionnisme abstrait et d’une intense modernité. L’artiste multiplie les techniques mixtes, les couleurs jaillissent, les matières se superposent et s’harmonisent à des objets récupérés et parfois insolites. Sur les cimaises du troisième espace, du figuratif à l’abstraction, les toiles aux couleurs chaudes de Rémy Bertrand convient à un plaisant voyage vers des terres connues et pourtant lointaines, vers des profondeurs végétales, minérales, symboliques, d’une extrême et rare élégance. Le sculpteur sur métal Hassan Oualli présente son incroyable bestiaire. Des œuvres tridimensionnelles fantasmagoriques, oniriques qui hypnotisent. DoMondo se définit comme « un peintre tactile » qui utilise des matières hétéroclites (ciment, plâtre, végétaux, papiers, colle, goudrons, textiles) mélangées à la peinture à l’acrylique ou à l’huile. Elle peint des visages, des corps et des regards rencontrés lors de ses voyages réels ou imaginaires. Ses toiles sont saisissantes d’humanité. Clo met en scène d’étonnantes sculptures en fil de fer habillées de textiles tressés, torsadés. Chacune de ses  subtiles parures racontent une histoire et offrent un ballet d’un esthétisme futuriste. Clo et DoMondo travaillent également à quatre mains et mêlent le « fil à retordre » de Clo à la peinture de Do. Leurs œuvres communes font resurgir l’ultime fragilité de la vie, les souffrances, tels des scarifications que l’on aurait envie de caresser ou des tatouages que l’on souhaiterait décrypter. Un défilé de mode mettant en lumière les bijoux en tissus et métal de l’artiste Clo est venu ponctuer comme par magie ce vernissage qui en a séduit plus d’un !  Info + : Exposition à découvrir, en entrée libre, du mardi au dimanche, de 15h à 19h, jusqu’au 5 octobre.

GRuissan L’espace d’art contemporain dévoile le précieux travail de 7 artistes photo 2.jpg

Les portraits de DoMondo sont saisissants d’humanité

GRuissan L’espace d’art contemporain dévoile le précieux travail de 7 artistes photo 3.JPG

Un défilé de mode a mis à l’honneur les singuliers bijoux de l’artiste Clo

Les commentaires sont fermés.