17.10.2014

Jacques Bascou et Gilbert Pla visitent les aménagements en cours de réalisation

Gruissan Jacques Bascou et Gilbert Pla visitent les aménagements en cours de réalisation .JPG

Dernièrement, le maire Didier Codorniou, Jacques Bascou président du Grand Narbonne, Gilbert Pla conseiller général, Louis Labatut premier adjoint, Bernard Pibre responsable des services techniques, Franck Palauqui responsable réseau de la BRL, Gérard Kerfyser, vice-président de l’agglomération, Evariste Gayete de Veolia et Marc Pascual du conseil général de l’Aude se sont rendus sur le chantier des travaux de réfection de l’avenue Azibert. Ces travaux qui ont débuté le 15 septembre consistent à : une réhabilitation des réseaux de l'adduction d'eau potable (AEP) et des eaux usées (EU) devenus vétustes, au renouvellement du revêtement de la chaussée départementale RD32, à la mise en place de caniveaux et à l’aménagement de trottoirs. Le financement de ces travaux est assuré par les délégants dans le cadre des travaux concessifs des contrats de DSP adduction eau potable (AEP) et eaux usées (EU) de Gruissan, à savoir la BRL pour l’AEP et Véolia pour l’EU. La maîtrise d’œuvre est assurée par le service de l’eau du Grand Narbonne. Le montant des travaux s’élève à 287 000 euros. La commune prend en charge l’accessibilité et les trottoirs pour un montant de 55 000 euros. 60 000 euros sont alloués par le conseil général de l’Aude pour la réfection de la chaussée. Le Grand Narbonne finance à la hauteur de 78 000 euros les eaux usées et 94 000 euros les eaux potables. Lors de cette visite, Jacques Bascou et Gilbert Pla n’ont pas manqué de rappeler que malgré les charges qui pèsent sur le département et l’agglomération, la poursuite des investissements est indispensable pour permettre de faire travailler les entreprises qui traversent la crise. Parallèlement à ces aménagements, un nouveau point de collecte de tri sélectif est actuellement en cours de réalisation à l’angle de la rue du fort, à côté du vieux port. Ce dernier, prochainement en service, sera constitué de 10 colonnes enterrées d'une capacité unitaire de 3m3. A savoir : 5 conteneurs pour les ordures ménagères, 2 pour les emballages, 2 pour le verre et 1 pour le papier. D’une esthétique beaucoup plus agréable, ces conteneurs enterrés remplaceront avantageusement le point de collecte antérieur. Le montant des travaux réalisés par l’entreprise Colas et la maîtrise d’œuvre Berg s’élève à 45 800 euros TTC. Au total, ce sont 332 000 euros qui sont investis dans ces nouveaux aménagements afin de contribuer et de renforcer l’embellissement du cadre de vie des gruissanais. 

 

Les commentaires sont fermés.