09.11.2014

Début de la récolte pour la safranière de Gruissan

Gruissan Début de la récolte pour la safranière photo 1.JPG

L'aventure safran se poursuit à Gruissan

Voici maintenant trois ans que Marjorie Falguera et Cheick Sylla ont commencé leur aventure safran. Cette année encore, la récolte de l'or rouge commence plus tardivement que dans la plupart des autres régions, mais les petites fleurs violettes sont encore une fois au rendez-vous. La récolte qui dure environ quatre semaines se divise en plusieurs étapes. Chaque matin les fleurs sont cueillies à la main, puis vient le moment de l'émondage lorsque l'on prélève le pistil de la fleur, une étape longue et délicate, puis le séchage et enfin la mise en pot. Tout cela doit être effectué le jour même. Les safraniers gruissanais ont sous leurs pieds plus de 10 000 bulbes qui devraient cette année leur donner aux alentours de 180g de safran sec. 

Dimanche 2 novembre, la safranière a été le point de départ d'une des sorties du programme [ENS] (Découvrons [ENS]emble les Espaces Naturels Sensibles du département de l'Aude). Depuis 2012, le Conseil général de l’Aude soutient le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée et le Groupe d’Education à l’Environnement de l’Aude (Gée Aude) pour la mise en place de ce programme. C'est dans ce cadre, que le guide animateur Mickaël Falguera de «Je Vous Emmène » a accompagné une cinquantaine de personnes jusqu'à la safranière où le couple de safraniers a pu dévoiler quelques secrets de leur métier à un public attentif et curieux. Le public a ainsi appris qu'il fallait entre 150 et 200 fleurs pour faire 1 gramme de safran et que ce même gramme peut parfumer un plat pour 100 personnes ! «Produire du safran est notre fil rouge mais nous sommes très préoccupés par le respect de notre milieu, c'est pour cela que notre safranière est cultivée sans engrais chimique ni insecticide. Nous cultivons comme nous aimerions pouvoir consommer. Même si nous avons des projets d'agrandissement, notre safranière restera à taille humaine, qui est pour nous un gage de contrôle sur la qualité de notre safran.

De plus nous sommes très heureux d'avoir fait partie du programme [ENS] 2014 qui met en avant le respect de l’environnement et des hommes et nous a permis de partager notre passion! » nous confie Marjorie.

Le jeune couple a des projets plein la tête et distribue déjà son safran dans plusieurs épiceries fines et restaurants de l'Aude. Vous pourrez les rencontrer dimanche 14 décembre lors du marché de Noël des Nadalets place de l'église à Gruissan.

Gruissan Début de la récolte pour la safranière photo 2.JPG

Astuces cuisine et safran

Le safran ne vous donnera toute sa saveur que si il est infusé au minimum 1h dans un peu de liquide chaud  (au préalable réduire grossièrement à l'aide d'un mortier).

Ne pas le faire bouillir ou frire afin qu'il garde sa saveur.

Rajouter en toute fin de cuisson.

Eviter les ustensiles en bois qui absorbent l'arôme.

Le conserver dans un endroit sec à l'abri de l'air et de la lumière.

 

Où trouver le safran de Gruissan

A Gruissan : La Perle Gruissanaise, Détours Divins, Tot Barrejat et au Moulin à huile de Gruissan.

Info + sur  : www.safrandegruissan.wix.com/gruissan ou au 06 52 84 63 75 / 06 14 17 88 69

 

 

 

Les commentaires sont fermés.