06.12.2014

Soirée ciné-débat autour de la maladie d'Alzheimer

Gruissan Soirée ciné-débat autour de la maladie d'Alzheimer.JPG

André Bedos, adjoint à la culture, Fabrice Caparos de Ciném'Aude et le docteur Marianne Taillandier, présidente départementale de l’association « Alzheimer, un autre regard » lors de la présentation de cette soirée cinéma. 

L’association « Alzheimer, un autre regard » en partenariat avec Ciném’Aude, vous proposent de participer à une soirée ciné-débat sur la maladie d’Alzheimer, le lundi 8 décembre, à 21h, au palais des congrès de Gruissan.

Afin, d’apporter un autre regard, un regard de proximité, un regard différent sur la maladie d’Alzheimer, en permettant aux familles de dépasser la souffrance, l’association «Alzheimer, un autre regard » propose une soirée-débat en compagnie du docteur Marianne Taillandier et des membres de l'association avec à l'affiche «Flore» : un film, de Jean-Albert Lièvre, choisit en partenariat avec Ciném’Aude qui a pour vocation de défendre des films différents qui apportent un éclairage sur notre société, notre époque. Ce film sensible et émouvant met en scène Flore, artiste peintre, atteinte de la maladie d'Alzheimer depuis plusieurs années et qui a été placée successivement dans deux maisons de retraite non adaptées. DE ce fait, le défaut de soins relationnels a entraîné rapidement une aggravation de son état. Victime du syndrome de glissement, elle ne sait plus ni marcher, ni manger, ni sourire. Contre l'avis général médical, ses enfants décident de l'installer dans la maison de famille, en Corse. Là-bas, pas à pas, mois après mois, entourée d'une équipe aux petits soins et stimulante, Flore va littéralement revenir à la vie. Le récit d'une renaissance inespérée qui permet de comprendre que les soins attentionnels et relationnels sont tout aussi importants que les soins techniques. Au-delà de ce témoignage destiné aux professionnels et aux familles, c'est toute la société, toute l’institution qui est questionnée, à travers le constat des difficultés vécues, sans culpabiliser qui que ce soit ! Après la projection, chacun dans la salle pourra exprimer ses ressentis, formuler librement son vécu et discuter des lourds problèmes qu’engendre la maladie Alzheimer : une pathologie qui touche, aujourd'hui, 35 millions de personnes dans le monde, dont plus de 850 000 en France.

Info + : Projection le lundi 8 décembre à 21h au cinéma du palais des congrès. Tarif plein 5 euros. Tarif réduit 3,50 euros.

Les commentaires sont fermés.