25.01.2015

La parole donnée librement aux citoyens

Gruissan La parole donnée librement aux citoyens photo 1.JPG

Une soirée réussie en présence d’une assistance nombreuse

Une soirée «parole libre» avait été sollicitée par de nombreuses personnes après les événements malheureux vécus dans notre pays ces dernières semaines. Ce fut chose faite vendredi dernier à l'invitation de plusieurs associations d'éducation populaire locales. Environ 65 personnes avaient répondu à l'invitation. Le public était hétéroclite et de sensibilités différentes et variées. Les règles du jeu, claires, étaient données dès le départ: toutes les personnes présentes étaient de fait légitimes. La durée était déterminée et non extensible (2h). La parole de chacun devait être respectée et l'on ne se coupait pas la parole. Un modérateur était chargé de faire respecter ces règles alors que des personnes ressources (professeur de philosophie, journalistes, dessinateur de presse, responsables associatifs) étaient présentes pour aborder des éclairages sur les sujets abordés. Un mur d'expression permettait au public de laisser une trace de leur pensée. Enfin le groupe « Mötionless » participait à cette soirée et détendait l'atmosphère avec leur excellente interprétation de «Stairway to heaven». Les débats furent très respectueux et calmes, avec une forte participation des jeunes de l'accueil de jeunes de la MJC. Les thèmes abordés furent : la liberté de la presse, l'éducation des enfants, la place des parents et du système éducatif, la place des médias et d'internet en particulier dans la propagation des thèses radicales, «Être Charlie » qu'est ce que ça veut dire ? La liberté d'expression dans la vie de tous les jours. Les facteurs socio-économiques… Ce soir là, tout le mode s'est écouté et a pu s'exprimer, peut être cela n'arrive t'il pas assez souvent !

Gruissan La parole donnée librement aux citoyens photo 2.JPG


Intermède musical avec le groupe « Mötionless »

06:33 Publié dans MJC | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.