10.11.2013

Rame traditionnelle : Deux titres pour Grusaren en championnat de ligue

Gruissan rame traditionnelle Deux titres pour Grusaren en championnat de ligue en photo l'équipage mixte.JPG

L'équipage mixte a décroché la timbale en décrochant la première place

Après la coupe de France à Sète, c’est à Agde que s’est déroulé le championnat de ligue de rame traditionnelle, afin de désigner les meilleurs équipages femme, homme, mixte ou tamalou (vétéran) du Languedoc-Roussillon. Forts de leurs trois podiums en coupe de France les Gruissannais sont venus à Agde avec des envies de titres!! En catégorie homme, ils remportèrent le titre régional en effaçant les favoris de Sète, ainsi que les locaux d’Agde  (finalistes de la coupe), signant au passage le meilleur temps de la compétition, prouvant bien que le travail, l’application et l’abnégation sont les valeurs fondamentales de ce sport ! Les mixtes décrochèrent également la timbale en remportant la première place au dépend des nouvellois, marquant ainsi leur belle progression et permettant au titre remporté l’an passé de rester à Gruissan. Quant aux féminines, malgré leur courage dans les eaux tumultueuses de l’Hérault,elles n’ont pas pu résister à la puissance de l’équipage d‘Agde qui confirme son titre en coupe en remportant le championnat de ligue. On peut tout de même féliciter les gruissannaises pour leur très belle seconde place. On peut donc dire avec certitude que la rame traditionnelle fait preuve d’une belle vitalité en Languedoc-Roussillon, et que Grusaren reste un club leader dans la région. De bonne augure pour la prochaine coupe de France qui aura lieu à Gruissan, les 27 et 28 septembre 2014 !

IMG_7100 (1).JPG

En catégorie homme, les gruissanais ont remporté le titre régional

 

 

07:00 Publié dans GRUSAREN | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

30.03.2012

Grusaren au championnat national de rame traditionnelle

Gruissan Championnat national de rame tradtionnelle photo 1les féminines de Grusaren.JPG

Les féminines de Grusaren se sont faites remarquées avec une très belle seconde place

C'est avec beaucoup d'envie, après une longue trêve hivernale due au froid , que les rameuses et les rameurs gruissannais participent au championnat national de rame. Cette année les 4 étapes se déroulent à Séte, Martigues, Agde et Théoule pour la finale. La première étape étant annulée à cause du grand froid de février, c'est sur 3 manches que les rameurs vont devoir s'affronter. Grusaren aligne cette année un équipage dans chaque catégorie :  femme, homme, mixte et vétéran ( tamalou), soit une trentaine de compétiteurs. Pour la première manche à Martigues, le circuit comprenait 2 virages bâbord sur 150 m allée/retour,très éprouvant et très technique à la fois.

Dans ces conditions, les femmes ont tiré leur épingle du jeu avec une 3éme place derrière Collioure et l'équipage local. Les mixtes n'ont pu accrocher qu'une 4éme place, les hommes sont  en milieu de tableau et les tamalous en queue de peloton. Dimanche dernier, Agde avait choisi de faire le circuit le plus dur du championnat avec 1 virage à 360° plus 1 virage à 180° sur 150m allée/ retour. Là encore, les femmes gruissannaises se sont faites remarquées avec une très belle 2éme place à quelques centièmes de leurs principales rivales colliourennes. Les mixtes sont toujours 4éme, les hommes et les tamalous n'ont pas réussit à améliorer leur classement respectif. Au classement provisoire du championnat, les femmes sont seconde avec encore une chance pour le titre national, les mixtes sont ex aequo à la troisième place et peuvent, s'ils remportent la dernière manche monter sur le podium.

L'équipage des hommes en reconstruction, ne peut pas accrocher encore les meilleurs comme Sète, Martigues ou le Cros, et avec une 6ème place sur 17, se sert du championnat pour préparer la prochaine coupe de France à Gruissan !  Quant aux tamalous, ils sont à féliciter pour leur vaillance, leur ténacité et leur bonne humeur. C'est encore une belle saison de rame qui s'annonce pour le club de rame local : Grusaren !

Gruissan Championnat national de rame tradtionnelle photo 2 équipage hommes.JPG

L'équipage des hommes se sert du championnat pour préparer la prochaine coupe de France  qui aura lieu à Gruissan

07:14 Publié dans GRUSAREN | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

05.07.2011

C'était le 9ème défi inter-entreprises de rame traditionnelle !

Gruissan C'était le 9ème défi inter-entreprises de rame traditionnelle photo 6.JPG

Dernièrement a eu lieu sur le port, le 9ème défi inter-entreprises de rame traditionnelle organisé par Grusaren.  A partir de 14h  et pendant 4h, 16 équipes hommes, femmes ou mixtes, soit une centaine de rameuses et rameurs venue s'affronter avec les barques de rame traditionnelle de Gruissan. Les équipages entraînés un mois avant par les barreurs de Grusaren ont donné le meilleur d'eux même sur un parcours de 130 mètres allée/retour offrant au public venu nombreux un spectacle physique et technique de qualité !
A ce jeu, dans la catégorie hommes, Diderot « marex 3 » est arrivé en tête devant le Vintage et Les cuisines Garrigues. Dans la catégorie mixte, Diderot «  rot marin » est arrivé premier devant l'@gence et à nouveau Diderot « rameurs contre rameurs ». Enfin, chez les féminines, c'est l'ACAD gym de Narbonne qui a remporté le trophée devant les institutrices «  les mirguettes » de Gruissan et le Théâtre de Narbonne. Après la remise des prix sur le quai, tout le monde s'est retrouvé dans la cour de la prud'homie gracieusement prêtée par les pêcheurs gruissanais pour déguster une excellente paëlla !  Les présidents de Grusaren remercient chaleureusement  tous les bénévoles du club ainsi que toutes les entreprises qui ont fait de cette journée une belle réussite.  A l'an prochain pour la 10ème édition et un fabuleux spectacle !

Gruissan C'était le 9ème défi inter-entreprises de rame traditionnelle photo 1.JPG

Dans la catégorie hommes,  l'équipage Diderot « marex 3 » est arrivé en tête devant le Vintage et les cuisines Garrigues.

Gruissan C'était le 9ème défi inter-entreprises de rame traditionnelle 2.JPG

Du côté des équipages mixtes, Diderot «  rot marin » est arrivé premier devant l'@gence et « les rameurs contre rameurs » de Diderot.

Gruissan C'était le 9ème défi inter-entreprises de rame traditionnelle photo 3.JPG

Chez les féminines, c'est l'ACAD gym de Narbonne qui a remporté le trophée devant les institutrices «  les mirguettes » de Gruissan et le Théâtre de Narbonne.

Gruissan C'était le 9ème défi inter-entreprises de rame traditionnelle photo 5.JPG

 L'ensemble des barreurs de Grusaren est à féliciter

Retrouvez dès à présent sous forme de diaporama l'ensemble des photos du défi 2011 en un clic sur http://gruissan.blogs.lindependant.com/album/grusaren-def...

03:49 Publié dans GRUSAREN | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

27.06.2011

Grusaren : Défi des entreprises 2011 de rame traditionnelle

IMG_9143.JPG

Ce dimanche, il y avait du monde sur la passerelle entre deux rives pour assister au spectacle bluffant des  "forcenés" de la rame traditionnelle !

En attendant la parution de l'article retrouvez dès à présent sous forme de diaporama l'ensemble des photos du défi 2011 en un clic sur http://gruissan.blogs.lindependant.com/album/grusaren-def...

04:08 Publié dans GRUSAREN | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

23.05.2010

Rame traditionnelle : les championnes de Grusaren visent la Coupe de France

1.jpg

Championnes, les féminines de Grusaren ont remporté dernièrement à la sueur des bras le championnat national de rame traditionnelle pour le plus grand bonheur de leur club. Cette équipe soudée a fait preuve de cohésion et d'efforts surprenants pour gagner le score de quelques secondes face à une équipe de Romans habituée aux plans d'eau douce. Encouragées et menées de main de maître par leur inconditionnel barreur, Dany, Claudine, Lucile, Michèle, Audrey et Pascale se préparent à attaquer prochainement la préparation pour la Coupe de France. En huit années, les féminines de Grusaren ont remporté 7 fois le titre suprême. Un palmarès exemplaire, qu'elles comptent bien enrichir en renouvelant le même exploit. Déterminées et solidaires, les filles doivent s'accrocher tant physiquement que mentalement car la concurrence est là. La rame traditionnelle gagne du terrain, compte chaque année de nouveaux adhérents de la France entière. Le niveau des compétitions est de plus en plus ardus et les places de plus en plus chères ce qui met une pression supplémentaire.

Alors, avant de disputer la Coupe de France, le 25 septembre prochain à Sète, le rythme de la préparation va s'intensifier. Durant deux mois les rameuses vont se préparer pour une épreuve qui se déroule sur deux jours et comporte beaucoup de passages. Cette discipline qui représente 80 % de technique et 20% de physique demande énormément de concentration, de répétitions, de précision dans le geste et de rigueur au niveau de l'entraînement pour que le collectif soit performant. Pour cela, les gruissanaises peuvent compter sur le pragmatisme de Daniel Combres. Après avoir été entraîneur de rugby, Vice-président et barreur de Grusaren depuis 2002, l'homme prend plaisir à coacher les féminines. Pour lui, il est plus facile d'entraîner des filles, elles sont plus consciencieuses que la gente masculine, plus rigoureuses dans ce qu'elles font et plus présentes. La connivence entre le barreur et les rameuses est primordiale pour un bon trajet sur l'eau. Le collectif de choc gruissanais en est la preuve et compte bien une fois de plus ne pas laisser passer sa chance en montant sur la première marche du podium.

2.JPG

L'excellent barreur, Daniel Combres va mettre le paquet afin d'amener une fois de plus les filles sur la plus haute marche du podium.

3.JPG

Qu'est ce que la rame traditionnelle ?


La rame traditionnelle se pratique sur des bateaux en bois qui étaient utilisés à l'origine pour porter secours en cas d'inondation. Elles ne servent plus aujourd'hui pour le sauvetage, leur usage a donc été détourné pour la pratique d'un sport. D'une longueur de 7,30 m et d'un poids dépassant les 600 kilos, ces embarcations sont aussi connues sous le nom de « pointus » du côté de Marseille, car la barque rappelle les anciens bateaux de pêche. La discipline est affiliée à la Fédération française de joute et de sauvetage nautique, présidée par l'emblématique Louis Nicollin. Deux compétitions nationales existent : le championnat de France et la Coupe de France.

Chaque équipage est composé de six rameurs et d'un barreur. Lors de chaque manche, chaque équipe en rencontre une autre lors de deux duels sur un parcours de 300 mètres avec manœuvres autour d'une ou plusieurs bouées placées à mi-parcours (le 1er contre le second, le 3e contre le 4e...). C'est ensuite le cumul des temps qui détermine un classement général et donc le vainqueur. La discipline s'adresse aux femmes et aux hommes de plus de 18 ans. L'association Grusaren compte plus de 100 adhérents. Elle a pour objet la pratique du sport de la rame traditionnelle, en loisir et en compétition, ainsi que sa promotion à travers le monde. Alors si vous souhaitez venir pratiquer, essayer ou soutenir le club, n'hésitez pas à vous rapprocher de Robert Nivelle et Daniel Combres au Club house situé rue du Général Azibert.

04:32 Publié dans GRUSAREN | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

07.05.2010

Les Féminines de Grusaren remportent le Championnat National de rame traditionnelle

 GRUISSAN RAME.jpg

Après avoir goûté aux joies de la rame à Martigues, Gruissan et Ostwal, nos vaillants galériens Gruissannais sont allés disputer la dernière étape du championnat national à Nievroz , petit village paisible et charmant au nord est de Lyon. Pour cette ultime manche, les organisateurs locaux avaient préparé un parcours sur le Rhône, plutôt atypique. En effet, il consistait à un départ dos aux bouées, nécessitant d'amorcer un virage à 180° avant de démarrer. Les quatre équipages gruissannais, femme, mixte, homme et vétéran (tamalou) se sont donc présentés au départ, bien préparés physiquement et mentalement, conscients du défi énorme qui les attendait. Honneur aux anciens, nos tamalous se sont plutôt bien comportés sur les eaux du Rhône, à quelques centièmes des marseillais. Pour la première fois, leur performance leur permet d'atteindre la 5éme place du championnat derrière Sète (champion), La Nouvelle, le Cros de Cagnes et Martigues. Un grand bravo pour leur courage et leur abnégation. Les hommes eux, ont abordé ces finales très motivés, car une troisième place sur le podium leur tendait les bras , malgré les 15 secondes de pénalités récoltées à l'étape précédente d'Ostwald. Malheureusement toute leur fouge, n'aura pas suffi et c'est à la 5éme place du championnat qu'ils finiront derrière Sète (champion), Romans, Martigues et Agde. Les mixtes eux peuvent avoir beaucoup de regrets , car avec 21 points ils abordèrent ces finales en tête à 4 points de leurs principaux rivaux aghatois. Mais paralysés par l'enjeu et peut être trop timorés en voulant contrôler leur adversaires , ils n'ont pas retrouvé leur coup de rame habituel et avec une décevante 6éme place à Nievroz, c'est le titre tant attendu qui s'envole. Ils finiront tout de même sur la troisième marche du podium derrière Agde (champion) et Sète qui obtient sa deuxième place grâce à une réclamation litigieuse car certaines choses sont à revoir au niveau des arbitres et du règlement. L'équipage féminin quant à lui ne laissa pas passer sa chance. Avec seulement 2 points d'avance sur les filles de Romans, avant l'ultime défi, les rameuses durent lutter de toutes leur forces pour arracher une seconde place sur cette dernière manche, finissant execos à 30 points avec Romans. Le règlement a joué en faveur des gruissannaises, puisque dans ce cas on fait le cumul des temps des quatre manches et avec 17 min27secondes ce n'est qu'avec 2 secondes d'avance que Grusaren a remporté le titre dans la catégorie féminine ! Un immense bravo à Dany, Pascale ,Michèle, Claudine, Audrey et Lucile ainsi qu'à Daniel leur barreur pour leur extraordinaire performance. Fruit d'un excellent travail en équipe. Grusaren fini 4éme sur 16 au classement par club, et s'est vu attribuer par les instances de la fédération nationale de rame traditionnelle le prix du « fairplay », récompensant ainsi l'état d'esprit qui règne dans ce club depuis sa création. En conclusion , avec 16 clubs cette année, et 50 équipages engagés dans le championnat national, la rame traditionnelle continue sont bonhomme de chemin en proposant des compétitions de plus en plus attrayantes et exigeantes sur le plan physique. Rendez vous fin septembre à Sète pour la Coupe de France qui s'annonce très disputée !

 

IMG_4006.JPG

Le groupe Grusaren a disputé la dernière étape du championnat national à Nievroz

IMG_3941.JPG

L'équipe des hommes en pleine action

05:23 Publié dans GRUSAREN | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

21.04.2010

Championnat National de rame traditionnelle : Grusaren en tête en équipes femmes et mixtes.

IMG_3890.JPG

Dimanche dernier avait lieu à Ostwald (banlieue de Strasbourg), la troisième étape du championnat national 2010 de rame traditionnelle. Après les deux premières manches disputées respectivement à Martigues et Gruissan, les rameuses et les rameurs gruissannnais restaient bien placés dans les diverses catégories de la discipline. La délégation gruissannaise partie donc très déterminée en terre Alsacienne, bien décidée à défendre nos couleurs locales. Dimanche matin dés 9H, sur le plan d'eau de la Vigie à Ostwald, nos représentants se sont mis à pied d'œuvre pour éliminer la fatigue d'une nuit de bus, mais surtout pour préparer les organismes aux efforts à venir dans une température proche de zéro degré. Les premiers à ramer furent les hommes. Troisième à l'issue du premier défi, ils écopèrent d'une pénalité de 15 secondes pour avoir loupé une manœuvre autour d'une bouée lors d'un 360°. Rétrogradés à la  9éme place, ils n'ont pris que le point de présence sur cette manche , et se retrouvent donc à la 4éme place au général derrière Romans, Séte, Martigues et Agde qui fait la bonne opération du jour ! A trois points du troisième, tout reste possible pour décrocher un podium sur la dernière étape , on peut compter sur leur détermination. Les mixtes , moins à l'aise sur ce parcours sinueux, se sont fait accrochés par les sétois et les agathois, en ne prenant que la troisième place. Malgré tout, ils restent leaders au général devant leurs adversaires du jour, mais devront souquer ferme s'ils veulent soulever dans quinze jours leur premier «planchot» dans cette catégorie. Nos féminines furent égales à elles même, en réalisant sur des barques ou elles sont moins à l'aise, une manche remarquable tout en effort et en discipline. Avec la première place du jour, elles restent en tête pour le titre mais attention aux filles de Romans et du Cros de Cagnes en embuscade à  quelques points derrière. Quant à nos «tamalous» (vétérans), après un premier défi catastrophique sur un bateau il est vrai peu manoeuvrant, ils remportèrent leur deuxième manche, mais cela n'a pas suffi pour se classer dans les quatre premiers et ramener les précieux points nécessaires pour remonter leur cinquième place du général.


Enfin , en ce qui concerne le titre du meilleur club de l'année, il semble que Sète avec 93 points soit intouchable, mais ça va être chaud entre Le Cros 59 points et Gruissan 58 points, pour l'attribution des places d'honneur sur le podium final : Rendez à Nievroz, le 25 avril pour les finales qui s'annoncent explosives ! 

05:10 Publié dans GRUSAREN | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |