07.05.2010

Humanitaire : Serge Sierro et Jacques Téoule, deux gruissanais bénévoles au coeur de l'Atlas marocain

DSC_0222.JPG


Fortement impliqués dans la vie associative locale, les deux gruissanais, Serge Sierro et Jacques Téoule sont depuis quelques temps retraités, ce qui pour eux est loin de signifier inactifs. Naturellement, de manière spontanée, les deux «Barberoussettes» mettent en partie leur disponibilité à la cause humanitaire. Serge Sierro a découvert l'association «Une rentrée pour tous»
lors de la journée consacrée au Téléthon de Narbonne, puis il a contacté Frédéric Blaissa, le président afin de lui proposer ses services et ceux de son ami Jacques. Une rencontre positive autour du partage et de l'entraide au cours de laquelle ont été évoqués l'association «Soif de Culture», son idée de création d'un dispensaire à Imsker au Maroc et les finitions restant à réaliser pour le rendre opérationnel. Rapidement séduits par le projet, les deux compères ont pris dernièrement le chemin de l'Atlas marocain avec outils et matériel. Sur place, il se sont attelés à des tâches de plomberie et de menuiserie à la grande satisfaction de Catherine Van Der Meulen et son équipe. Dans leurs bagages, Serge et Jacques ont aussi amené, pour les enfants de là-bas, maillots de sport, ballons et trophées puis organisé un tournoi de frondes confectionnées en commun avec les petits marocains, à partir de chutes de tasseaux de bois. Des instants magiques et inoubliables qui ont fait parler la fraternité au-delà des frontières. A cette occasion «Une rentrée pour tous» tient particulièrement à remercier Sylvianne et son «Atelier Glycines» à Narbonne qui offre à chaque sollicitation des cartons somptueux de médailles pour le plus grand bonheur de ces jeunes sportifs.
 

DSC_0131.JPG
DSC_0386.JPG
DSC_0455.JPG

04:17 Publié dans Humanitaire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

16.02.2010

Humanitaire : Une rentrée pour tous de retour de mission dans l'Atlas marocain

1. Après la généreuse collecte effectuée auprès de la Bonança, l'équipe d'une rentrée pour tous est parti le 2 décembre de Gruissan afin de rejoindre le Maroc..JPG

Après la généreuse collecte effectuée auprès de la  maison de retraite la Bonança, l'équipe d'une rentrée pour tous, composée de Frédéric, Delphine, Jacqueline et Bleuette, est partie le 2 décembre de Gruissan afin de rejoindre le Maroc.

L'association humanitaire gruissanaise Une rentrée pour tous est de retour après avoir acheminé jusqu'aux portes de l'Atlas marocain du matériel médicalisé afin d'équiper l'ouverture d'un nouveau dispensaire. L'occasion d'aider sur le terrain l'association Soif de culture,  créée à l'initiative de Catherine Van der Meulen.

4. Catherine Van der Meulen présidente de Soif de culture auprès de Saida secrétaire de l'association.JPG
Catherine Van der Meulen, présidente de Soif de culture auprès de Saïda, secrétaire de l'association. 

Après s'être battue longuement avec le gouvernement marocain afin d'obtenir les autorisations pour la construction d'un dispensaire à Imsker, situé à 70 km de Marrakech et à une heure de piste de tout autre structure médicale. L'ambitieux projet de Catherine Van der Meulen, d'un coût total de 72 000 euros, est devenu aujourd'hui réalité, grâce à de généreux donateurs et au travail acharné d'une poignée de bénévoles. La mise en fonction du service de soins ne dépend plus que de l'apport en matériel médical divers et en médicaments. C'est sur la toile, via le blog de Soif de culture que Une rentrée pour tous découvre le projet et répond à l'appel en décidant de soutenir l'action. Dans un premier temps, une partie de l'équipement médicalisé nécessaire est collecté en fin d'année auprès de la maison de retraite La Bonança, sous l'impulsion de son intendant, Frédéric Lenoir. Puis rapidement, l'association humanitaire gruissanaise se dote d'un véhicule automobile adéquat et le groupe se constitue. Ainsi, le mardi 2 février, Frédéric, Delphine, Jacqueline et Bleuette sont partis de La Bonança vers midi. Dans la soirée, ils embarquèrent à bord d'un ferry qui allait les mener 36 h plus tard au port de Tanger. Puis, ils parcoururent 560 kilomètres de route pour rejoindre Marrakech et le lieu de rencontre fixé avec Catherine fort heureuse de voir arriver l'équipe gruissanaise. Dès le lendemain matin, ils regagnèrent ensemble Imsker par les chemins escarpés et sinueux de l'Atlas. Chaleureusement accueillis, ils découvrent le dispensaire dans un joli petit village et ce qui a poussé Catherine à se lancer dans cette aventure.

2. Le dispensaire.JPG
Le tout récent dispensaire.
P1020140.JPG

L'histoire démarre avec la création d'une association culturelle sur Paris en décembre 2003 Soif de culture. Une association ayant pour but de promouvoir les échanges culturels et les jeunes artistes . En trois ans, l'association va rassembler 250 adhérents, donne des ouvertures à Catherine au Maroc où en 2004, elle accepte de faire un trekking.

Etant avant tout infirmière, la dynamique présidente demande à visiter les dispensaires dans l'Atlas et y découvre une très grande misère. Durant son séjour, elle est terriblement marquée par le décès d'une fillette dans l'attente d'une ambulance pour aller se faire soigner à Marrakech. Dès lors, Catherine décide de se battre avec le gouvernement afin d'obtenir les autorisations pour la construction d'un dispensaire en ce lieu. Après un travail de longue haleine, voici chose faite. Ce projet se fait en partenariat avec une association locale l'association Imsker et une délégation du ministère de l'intérieur du Maroc.

Soif de culture finance l'achat de matériaux pour la construction, l'aménagement du bureau et du logement de l'infirmier et assurera la prise en charge du salaire de l'infirmier pendant 4 ans.

3. Imkser.JPG

Imsker,  un village aux portes de l'Atlas.

Imsker a fait don du terrain, met la main d'œuvre à disposition et assurera l'entretien du dispensaire qui sera ouvert pour 10 villages marocains soit environ 1800 personnes. Il permettra d'assurer un programme de vaccination, de réaliser la surveillance prénatale, de mettre en place des campagnes d'hygiène, de dépistage de maladies infectieuses et jouera un rôle en matière de prévention. Une nouvelle opération menée à bien pour Une rentrée pour tous, dont les bénévoles sont rentrés le 10 février, ravis d'avoir vécu cette expérience sur le terrain.

Contacts : Une rentrée pour tous / Frédéric Blaissa / tel au 06 31 74 75 05. A découvrir sur http://unerentreepourtous.over-blog.com Association Soif de culture à découvrir sur http://soif-de-culture.over-blog.com   

5. Zoheir, 7 ans bénéficie dorénavant grâce à une rentrée pour tous d'un fauteuil roulant (2).JPG

Zoheir, 7 ans bénéficie dorénavant d'un fauteuil roulant et ce grâce à une Rentrée pour tous.6. Une fois de plus 'assocaition gruissanaise n'a pas manqué d'organiser un tournoi de foot..JPG

Une fois de plus l'assocaition gruissanaise n'a pas manqué d'organiser un tournoi de foot.

04:38 Publié dans Humanitaire | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |