26.05.2009

Les pêcheurs sportifs en haute mer prêts à trouver le thon

P5160010.JPG
Les présidents des associations et les membres licenciés adhérents à la fédération de pêche en mer se sont réunis tout récemment au Palais des Congrès de  Gruissan à l'appel du président de la région Languedoc Roussillon en présence de plusieurs maires des localités littorales audoises et notamment de Jacques Bascou, député-maire de Narbonne et de Roger Lopez, 3e adjoint chargé de la pêche qui représentait Didier Codorniou.
Gérard Pérodi, président national a animé cette réunion en assurant prendre en compte toutes les suggestions des régions, mais aussi d'assurer le relais de la fédération pour que la pêche sportive soit reconnue à l'échelon national. Une discipline qui demande la plus grande vigilance à quelques jours de l'ouverture de la pêche de ce poisson mythique : le thon rouge.

Une réunion prévue pour le 27 mai à la direction des pêches devrait permettre de savoir qui gérera et comment sera géré le quota des 36 tonnes alloués à la pêche récréative qui regroupe sportif et loisir. Des actions ponctuelles auprès du service des affaires maritimes sont prévues comme l'a souligné le président national pour obtenir de ne pas voir en application un mode de tirage au sort des colliers de prélèvement, ceci avec un soutien très marqué des adhérents.
Depuis de nombreuses années, la fédération recueille  nombre d'informations sur la vie du thon qui sont transmises à l'IFREMER ainsi que les statistiques sur les prélèvements effectués par les adhérents de la FFPM et la déclaration des prises. Il appartient donc, et c'est la position de la fédération de savoir à quelques semaines de l'ouverture de cette pêche qui va gérer la déclaration des prises.