10.10.2009

Gruissan : Retour sur la 2ème édition des Médiévales

 

26.jpg


Le 20 septembre dernier se sont achevées les fêtes Médiévales de Gruissan. Cette année encore la manifestation a été réussie et a remporté un vif succès auprès du public venu nombreux afin de revivre le 13e siècle dans une ambiance occitane, culturelle et festive. Ainsi, le village investi par 6 troupes de reconstitution historique a vécu au rythme des animations de rues, jeux, combats, spectacles de saltimbanques ...Ce succès n'est pas le fait du hasard. «Les Amis du Château» est une association ambitieuse, qui, tout en innovant, s'est donnée les moyens. Pour cela, il a fallu l'enthousiasme de gruissanais bénévoles et motivés.

150.jpg
  «Les Amis du Château» tiennent à remercier tous les intervenants qui se sont fort impliqués dans la réussite de cette aventure:
Didier Codorniou, maire de Gruissan, et ses adjoints pour leur soutien et leur aide démontrant ainsi le dynamisme de la ville et de ses services (communication, office de tourisme, services techniques, école...). Les partenaires qui ont apporté une aide financière: sociétés privées et commerçants. Les associations : Vivre à Gruissan pour les costumes, Grusaren qui ont ramé et débarqué des prisonniers lors de la grande bataille, Les Anguialous pour leur participation au match de soule, Le Réveil gruissanais pour leur présence musicale en  tête des parades , l' Aviron Gruissanais Rugby  pour son aide et la Gymnastique Volontaire pour sa belle prisonnière. Tous les artisans, commerçants et vignerons pour leur présence au marché médiéval. Les commerçants du village qui ont fourni l'électricité aux exposants. Les troupes : la compagnie de Trencavel, les Chevaliers des quatre vents, les Chevaliers du Roussillon, l'Ost de l'Arc droit, la Métairie du petit Mousoulens, les Seigneurs d'Haupoul, le Mascaret de Riols, les moines d'Agde, les Deux Vinettes pour leur prestation. Le petit train pour le transport des troupes. Les cavaliers du centre équestre de la Clape CERESO accompagnés par Florence Gruss pour leur présence très appréciée par les petits et les grands. Les Traiteurs d'Occitanie pour le banquet, la Sté Un'anim pour l'animation et  la sonorisation. Tous les bénévoles qui ont assuré la logistique, tenu le stand «les Amis du Château» ainsi que la taverne. Gauthier Langlois , historien médiéviste, pour sa présence et dédicaces sur le stand «les Amis du Château». René Gayrard, descendant des comtes de Toulouse, ténor, qui a entonné, avec la chorale du Réveil Gruissanais, le SE CANTO cher aux occitans, ensuite repris par la foule. Ce fut un moment émouvant qui clôtura la 2éme édition de ces médiévales qui a permis aux nombreux visiteurs et gruissanais d'effectuer pendant 2 jours un fabuleux voyage.

8. match de soule entre les visiteurs et les gruissanais.JPG

 

3. les cavalière de Florence Gruss étaient de la parade.JPG
chevaux 2009 17.jpg
03.jpg

22.09.2009

Les Médiévales 2009, deux jours de folie féodale

Défilé).JPG


Dans le cadre des journées nationales du patrimoine, les temps moyenâgeux étaient de retour ce week-end au coeur de la cité pour accueillir la seconde édition des Médiévales organisée par les Amis du château. Deux jours festifs, durant lesquels le riche apport occitan et catalan a été mis à l'honneur à travers la poésie, les troubadours, la musique, l'artisanat et la gastronomie d'antan. La cité alors transformée, a vécu au rythme des animations de rues. Jeux, combats, cavalerie,spectacles de saltimbanques et autres menés par six troupes de reconstitution historique telles les chevaux et cavaliers de Florence Gruss, les Chevaliers du Roussillon, l'Ost de l'arc droit, et les archers de Notre-Dame qui ont pris possession du village auprès de plus de 300 participants costumés pour animer les ruelles tortueuses.

Tout au long de ces deux journées, les visiteurs ont pu croiser des jongleurs, des cracheurs de feu, des danseuses, des ménestrels qui ont recréé l'ambiance des foires d'antan avec des contes, des danses et chants médiévaux pour le plus grand plaisir des petits et des grands venus en famille se replonger au milieu du treizième siècle. Une foule mêlant autochtones, touristes et amateurs, amusés et distraits par les multiples animations proposées telles la parade de la «collecte des impôts», les combats de la compagnie de Trencavel et des Chevaliers des 4 vents, le débarquement maritime et la grande bataille durant laquelle se sont affrontés plus de 80 hommes en armes, archers et bretteurs. Le campement guerrier où ont eu lieu, démonstrations d'armes moyenâgeuses, combats d'épées, tirs à l'arbalète, match de soule et cirque équestre, a également attiré le public. Potier, tailleur de pierre et forgeron au milieu des soldats et armes d'époques faisaient la démonstration des techniques du passé pendant que du côté du village des enfants, des ateliers étaient proposés.

Tout ce petit monde a rythmé avec brio cette fête populaire au cours de laquelle un marché médiéval proposait des produits ancestraux et de l'artisanat. Rien ne manquait au tableau qui ne suscitait le rêve et l'étonnement. Tout invitait à la fête ou à la ripaille. Les gueux, les artisans, les troubadours, le tavernier , les bateleurs, les gents de musique et de spectacle ont permis aux spectateurs de faire un grand plongeon de huit siècles en arrière. Une seconde édition pleinement réussie.

Défilé.JPG
Paysannes.JPG
Roturiers et damoiselles.JPG
Roturiers et damoiselles (3).JPG
les cavalières de Florence Gruss étaient de la parade.JPG
La Tente des Sarrazins.JPG
Sa Seigneurie.JPG
La course de la Soule.JPG
Trencavel.JPG
La soldatesque.JPG
Un maître d'armes heureux.JPG
Danse enflammée.JPG
Une soirée durant laquelle le public a croisé de curieux personnages.JPG