01.07.2009

Les temps forts de la Saint-Pierre

2.JPG

C'est une institution traditionnelle à Gruissan, les 28 et 29 juin, saint Pierre est honoré et la prud'homie devient durant deux jours le lieu de cette fête incontournable pour la population gruissanaise.

« À toi chants et hommages, bénis la vigne et la moisson, ramène enfin sur les rivages, et les beaux jours et le poisson »... Ce couplet de l'hymne de saint Pierre contient toute la ferveur de cette manifestation dont le programme est ancré dans le rite et la fête.

Le dimanche soir le garde de la Prud'homie sort discrètement le buste de saint Pierre. Les épouses des patrons-pêcheurs l'ont revêtu de son costume d'apparat, manteau de velours grenat à parements dorés, couronne dorée, large ruban de soie rose avec un gros nœud entourant les deux grosses clés dorées. Placé ensuite, parmi des lys d'or et d'argent, sur un brancard à draperies rouges, saint Pierre trône.

A la nuit tombée, le Réveil gruissanais assure la sérénade qui commence par La Marseillaise. Ensuite, la population défile devant le saint. Certains embrassent les clés que saint Pierre tient entre les mains et font un vœu. Puis, les musiciens font le tour du village et c'est la sérénade devant chaque maison de patrons-pêcheurs, maire et adjoints, prud'hommes, curé, syndic des gens de mer, secrétaire de la Prud'Homie et pêcheurs s'appelant Pierre. L'orchestre anime en jouant le cantique de saint Pierre et des airs entraînants. Après la sérénade, un petit bal a lieu sur le parvis de la mairie.

1.JPG


Dès le lendemain matin, suite à la réception des autorités civiles et maritimes, le premier prud'homme des pêcheurs Iro Gaumer ouvre la cérémonie à la Prud'Homie, où le cortège est complété par les quatre juges revêtus de leur toge noire avec rabat blanc, coiffés de leur toque.
Tout ce monde se dirige vers l'église en musique. Accueilli devant le porche par le clergé, saint Pierre pénètre dans une nef pleine à craquer où éclate la musique des grandes orgues.

Les orgues et le lutrin exécutent la messe sur les airs de Lully...Après l'évangile, le clergé s'installe au centre du chœur, face aux fidèles, les quatre prud'hommes se placent au fond de l'église, au devant de tous les pêcheurs amassés près des fonts baptismaux, l'offrande va commencer...

Ce ne sont plus les grandes orgues ni le plain-chant mais un air cadencé qui emplit les voûtes : l'orchestre exécute une scottish bien rythmée. S'en sont suivis, vin d'honneur dans la cour de la prud'homie, et repas officiel avant de laisser place en fin d'après-midi à l'hommage au saint patron à l'église de l'Assomption suivi de la procession et bénédiction des flots. La soirée s'est déroulée au rythme d'une ambiance festive dans le village pour s'achever par un grand bal animé par Best Of.

15:20 Publié dans Cérémonies | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : saint pierre |  Facebook | |